A PROPOS DE FILLE DU SOLEIL…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A PROPOS DE FILLE DU SOLEIL…

Message  Admin le Sam 25 Aoû - 19:09

A PROPOS DE FILLE DU SOLEIL…

Fille du Soleil est née le 23 Novembre 1949 dans une famille modeste d’origine italienne. Mariée religieusement à l’Eglise catholique et maman de deux enfants, elle ne pratiquait pas sa religion. Elle fut embauchée comme secrétaire de direction dans une banque au Grand Duché de Luxembourg. Crédule à ses débuts, elle devint par la force des choses une femme du monde. Tout allait si bien pour elle qu’elle finit par se prendre pour « le nombril du monde ».
Sa recherche de gloire personnelle était insatiable; naïve, elle était devenue pécheresse et orgueilleuse jusqu’au jour où le Seigneur lui a fait ressentir sa grande misère… « Il renverse les puissants de leur trône »…et cela lui a fait très mal.
A 38 ans, Fille du Soleil se repent sincèrement devant la croix de notre Seigneur, suite à une grande souffrance morale de trois années… dans son désarroi, elle crie vers le Seigneur…
Elle donne sa démission à la banque et exploite le don de dessin qu’elle a reçu à la naissance. Passé le concours à l’Education Nationale pour être professeur d’arts plastiques, elle abandonne alors sa vie d’artistes et ses expositions personnelles pour être entièrement à ses élèves.
En 1988, Fille du Soleil a une première vision du Christ. Elle aperçoit dans le ciel bleu, la tête de Jésus couronnée d’épines et entend sa première locution intérieure : « Aide-moi »
Fille du Soleil part à la recherche du Seigneur, elle ne connaissait pas la religion catholique de ses parents décédés à l’époque, elle pensait que toutes les religions étaient plus ou moins identiques. Baptisée, elle n’avait pas encore fait sa première communion. Elle feuillette quelques livres chrétiens non tout à fait conformes à l’enseignement catholique, cependant, une phrase va la marquer au plus au point, elle en est toute bouleversée : « chaque péché à une conséquence » . Le cœur brisé, elle verse des larmes des heures entières sur sa vie passée loin du Seigneur, vie remplie de tout, sauf de Dieu. Quelques jours plus tard, bien décidée à changer de vie et réparer le mal fait, le cœur contrit, Fille du Soleil réitère sa demande de pardon au Seigneur devant un vieux crucifix appartenant à ses grands parents décédés. A ce moment même, elle ressent un tressaillement de la tête au pied, (elle ne sait pas qu’il s’agit d’une manifestation de l’Esprit Saint) elle a la forte impression que quelqu’un vit en elle et ce quelqu’un est heureux. Cette manifestation la fait sourire, elle aussi est heureuse et en paix. Elle poursuit la lecture de ces livres chrétiens qui lui enseignent à glorifier le Seigneur en tout temps : lire la Bible, pratiquer la charité envers tous, jeûner, prier… ce sont ces livres, même s’ils déviaient quelque peu des dogmes catholiques, qui l’ont amenés à une conversion profonde et durable. Retenons que :
les voies du Seigneur sont impénétrables…d’un mal Il en ressort toujours un bien…rien n’est impossible à Dieu
Trois ans plus tard, se sentant seule face à ces livres, elle va trouver le prêtre de sa paroisse qui lui avait demandé un jour, de repeindre les douze croix des apôtres dans son église. Le contact passe bien, tous deux parlent durant des heures entières, le prêtre la questionne, lui explique quelques dogmes de l’Eglise Catholique et pour terminer, lui dit qu’elle est prête. Fille du Soleil adopte définitivement la religion de son baptême à l’âge de 40 ans, elle fera sa communion solennelle six mois après, la nuit de Pâques de l’année 1991. Son mari la suivra quelque mois plus tard et fera également sa communion solennelle. Lorsque leur fils fit sa confirmation, Fille du Soleil et son époux la firent le même jour.
Fille du Soleil s’apprêtait à entamer une retraite bien méritée, loin des rumeurs de la ville, elle ne voulait plus faire parler d’elle, les journaux s’en étaient chargés lors de ses expositions personnelles et celles faites avec ses élèves, mais le Seigneur en a décidé autrement.
La nuit survint les premières paroles, une phrase courte à chaque fois :
« Les enfants que le Père m’a donné, Je le veux tous dans ma Gloire Divine »
« Je suis le Principe Actif »
« Je veux que mon Eglise soit remplie d’amour »
La louange parfaite amène à l’état de grâce …etc…
Elle reproche parfois à son ange gardien d’être trop sévère dans sa façon de la corriger (pour son bien lui dira-t’il) ce qui l’oblige à faire de constants efforts sur elle-même…
« -oh mon ange, comme tu est beau avec ta petite étoile sur la tête
-tes compliments ne me touchent pas, tout ce qui sort de la main de Dieu est beau
-à quoi sert ta petite étoile?
- elle a le pouvoir de rendre sage les humbles. »
Un jour, elle se dit que si elle avait devant les yeux, l’auteur de la voix ferme, douce et autoritaire qu’elle entend la nuit dans son sommeil, elle tomberait à coup sur dans les pommes…
Elle entend :
« Non, dans mes bras ».
Celui qui se nomme le « Principe actif », l’auteur de la voix si imposante ferait-il de l’humour se demanda t’elle…
-Pourquoi pas !
et cela la lit sourire.
Au fils des ans, Fille du Soleil verra le visage du Christ plusieurs fois, ses yeux sont d’un bleu virant légèrement vers le parme clair, une rangée de dents blanches, bien alignées… Fille du Soleil regarde le Christ sans ombre ni trouble au visage mais dit-elle « il y a un gouffre entre lui et moi ». Malgré qu’elle ait visité les parvis du Seigneur et son sanctuaire, la vision de ce jeune homme habillé simplement, raffiné, humble et courtois, attiré par elle qui n’a vraiment rien pour plaire, la met en face à sa grande bassesse, elle se dit en elle-même qu’elle n’est pas prête et décide intérieurement de s’éloigner de Jésus… mais, après sa réflexion, elle entend :
« Je suis le Chevalier Servant de chaque âme, J’ai besoin de son intimité avec moi, Je l’aime et je ne veux pas la perdre »
Le Christ nous aime comme jamais il ne nous sera donné d’être aimé dit-il à Fille du Soleil, la messagère s’en est aperçu plus d’une fois. Le plus beau cadeau que nous puissions faire à Jésus qui a donné sa vie pour nous sauver tous, c’est d’apprendre à L’aimer et à Le connaître, Lui qui est constamment près de nous ou en nous du matin au soir et du soir au matin, Il attend un retour d’amour de sa créature.
Persuadée à la vue de sa grande misère, que le Seigneur s’était trompé d’âmes, elle entend :
« Je ne me suis pas trompé d’âmes, c’est toi que Je veux pour cette mission »
Mais, j’ai peur de faire pire, tu prends des risques avec moi !
« Je prend le risque » répond Jésus…

Admin
Admin

Messages : 108
Date d'inscription : 25/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://chemindevie.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum